Traffic sur le site

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 1 063
  • Last 7 days: 7 261
  • Last 30 days: 26 546
  • Online now: 5

Conférence de Daniel Ange sur la miséricorde à l’école du petit Robert.

Après avoir vu le nouveau DVD de Fabien Guichardan sur le petit Robert Naoussi, qui nous a tous émus, le père Daniel Ange  nous parle de la miséricorde :

La miséricorde c’est le cœur crucifié du Père, complètement bouleversé par le péché et la perte de la gloire de ses enfants.

La miséricorde est une vraie rébellion de Dieu devant l’ennemi venu détruire son chef d’œuvre .  C’est Jésus qui vient dans un corps à corps affronter Satan à notre place.

Devant le calvaire qu’a vécu Robert et devant les horreurs que vivent tant de personnes, tous nous crions : « Pourquoi ? » comme Jésus : « mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as tu abandonné ? »

Nous devons partager la rébellion de Dieu qui ne supporte pas la mort, qui ne supporte pas la guerre.

Nous aussi , nous devons crier. C’est la révolte du cœur de Dieu.

Jésus prend tous ces pourquoi .

Marie est là pour dire : « Mon petit, le Père ne t’abandonne pas puisque moi ta mère, je ne t’abandonne pas. » Marie est le sacrement , le signe visible , tangible de la présence du Père.

Jésus passe de l’impression d’être abandonné à la confiance du tout petit qui s’abandonne dans les mains de son Père.

Il y a des milliers de petites « Mère Teresa » dont on ne parlera jamais, perdues dans le fin fonds d’une brousse ou dans les montagnes du Vietnam.

Nos frères Pierre et Raymond sont une de ces épiphanies éclatantes de la miséricorde. Ils sont des étoiles de première grandeur  dans les ténèbres de notre monde. Ils sont des rayons de  la gloire de Dieu à l’état pur sur notre monde. Ils continuent Marie au pied de la Croix. A travers vous, c’était Marie qui consolait.

Combien de jeunes lépreux ont cessé de dire : «  Mon Dieu pourquoi m’abandonnes-tu ? »  et ont commencé à dire à Dieu « Papa, je me remets entre tes mains » parce que vous avez été un sacrement vivant de la paternité et de la maternité de Dieu

Partout où il y a l’enfer , il y a le ciel ouvert. La joie que vit Robert au cœur de son calvaire au milieu des pires souffrances est donnée du ciel. Il reçoit la conviction de la valeur salvatrice de sa souffrance.

Les pires souffrances sont illuminées par une lumière qui n’est pas de cette terre.

Daniel nous fait nous émerveiller de combien d’autres actes de générosité et d’héroïsme de tant de jeunes qui on tout donné à Jésus et à leurs frères.

Loan est là pour dédicacer sa BD du petit Robert.

Le groupe rythme et prière anime avec le père Daniel le temps d’adoration qui achèvera cette magnifique après midi.

MERCI à TOUS,  Merci à Fabien, à Loan, aux frères Pierre et Raymond, à Daniel Ange.

MERCI à Robert.