Vitrail contemporain chapelle St.Pie X Lourdes

Père de toute bonté, Toi qui aimes chaque homme, daigne venir au secours de notre faiblesse quand nous célébrons la Mère de Dieu, la Vierge immaculée. Accorde-nous, par son intercession, d’être guéris de nos péchés. Nous te le demandons par Jésus Christ ton Fils Bien-Aimé, qui vit et règne avec Toi, Père, dans l’unité de votre Esprit Saint, maintenant et pour les siècles des siècles, Amen

Le 25 mars 1858, jour de la seizième apparition,Bernadette se rend à la Grotte où, à l’initiative de l’abbé Peyramale, curé de Lourdes, elle demande à « la Dame » de dire son nom. Par trois fois, Bernadette pose la question. A la quatrième demande, « la Dame » lui répond en patois : « Que soy era Immaculada Counceptiou« , ce qui veut dire en français « Je suis l’Immaculée Conception ». Bernadette n’a pas compris immédiatement le sens de cette parole. L’Immaculée Conception, tel que l’enseigne l’Église, c’est « Marie conçue sans péché, grâce aux mérites de la Croix du Christ » (définition du dogme promulgué en 1854). Bernadette se rend aussitôt chez Monsieur le Curé pour lui transmettre le nom de « la Dame ». Il comprend que c’est la Mère de Dieu qui apparaît à la Grotte.

Dès 1862, l’évêque de Tarbes reconnaît officiellement l’authenticité des apparitions de Lourdes. L’actuel Catéchisme de l’Église catholique (au n° 67) précise que les apparitions « n’ont pas pour rôle d’améliorer ou de compléter la Révélation définitive du Christ, mais d’aider à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l’histoire ».

Voici quelques autres paroles de la Vierge à Bernadette :

« Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant 15 jours ? »

 » Pénitence ! Priez Dieu pour la conversion des pécheurs ! »

« Allez boire à la fontaine et vous y laver »

« Allez dire aux prêtres qu’on vienne ici en procession et qu’on y bâtisse une chapelle »

« Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse dans ce monde mais dans l’autre ».

Pour en savoir plus ….