Traffic sur le site

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 1 222
  • Last 7 days: 6 607
  • Last 30 days: 27 431
  • Online now: 8


LE PARDON

N’as-tu jamais eu un différend avec ton frère ?
Que fais-tu ?
Le regrettes-tu ?
Vas-tu le trouver pour t’arranger avec lui ?
Quelle est la solution qui te paraît la plus valable : refaire la paix ou montrer les griffes ?

Cette situation peut durer longtemps même toute une vie.
Combien de familles sont divisées ! Et ton âme en est malade…
Et on reste sur cette situation jusqu’à la mort.

À ce moment crucial Jésus te demandera :
Est-ce que tu m’as aimé ?
Qu’as-tu fait de ton frère ?
Lui as-tu pardonné ?
On n’aura pas de réponse et il n’y aura plus qu’à recevoir la miséricorde de Dieu qui te mettra dans la paix.

Et pendant que tu es encore vaillant et qui essayes de faire la paix dans ton cœur il y a une source qui jaillit, qui s’appelle pardon.
Viens voir cette source qui te permet d’aller au-delà de ta peine, de ton jugement et de ta critique un peu limitée et qui brise l’unité.

Qui a brisé l’unité de ta vie ? tout malentendu peut trouver une solution qu’est-ce qu’en pense Jésus ?

On vient de le mettre en croix. Les juifs et les grands prêtres l’ont mis en croix et condamné à mort Dieu, parce qu’il ne voulait pas reconnaître Dieu comme père.
Jésus ne s’est pas vengé mais il s’est laissé conduire par obéissance à la croix par le papa.
Et en arrivant, la première prière qu’il a dit sur la Croix : « Papa, Papa ! Pardonne-leur ils ne savent pas ce qu’ils font… Ils ne savent pas comment on les aime. »

Ce pardon ne nous appartient pas, il appartient à notre papa. Alors essayons de voir comment articuler notre vie et ses difficultés avec ce pardon.
Le pardon est un don par-dessus tout.
Je reconnais mes fautes, mes difficultés, mon caractère je me reconnais coupable.
Et je demande à mon frère et à mes adversaires qu’il me fasse un don par-dessus notre incompréhension.
Par-dessus le mal que l’on s’est fait mutuellement.

Cela s’appelle pardon : Don par-dessus. Et on ne revient plus sur ce pardon.

Notre difficulté ce que l’on dit souvent « je te pardonne… » Mais je n’oublie pas.
Ce n’est pas du pardon, c’est de l’arrangement humain. C’est de la façade. C’est par intérêt qu’on le fait. Il n’y a pas de pardon total.

Mais quand je dis à mon frère je te pardonne, je viens chercher ce pardon dans le cœur de mon papa du Ciel. Comme Jésus. Et avec lui, je peux créer de nouveaux liens sans penser à ce qui s’est passé entre nous.

Vous voyez que le pardon est d’abord une récréation. On est refait à neuf. Ce n’est plus nous qui vivons, mais on se retrouve au début de la création pour une vie nouvelle, par le sacrement de Jésus, par le sens et l’eau de Jésus sur la croix.

On est identifié à Jésus dans la prière qu’il adresse au père et que nous nous donnons à l’un et à l’autre, que nous recevons dans le sacrement de la confession.

Nous ne gardons pas dans notre cœur un ressentiment quelconque, Jésus nous a donné toute sa miséricorde pour que nous repartions à neuf et non pas vers un sentiment de vengeance.
Fais confiance à notre papa du Ciel qui nous pardonne et il a même pris notre place à la croix pour que nous soyons délivrés du démon, qui voulait notre mort.

Maintenant nous pouvons aller près de Jésus et lui dire : « j’ai tellement faim de toi, tu es tellement bon. »
Père Raymond Jaccard