Sur l’Evangile de ce dimanche 27 Septembre 2015  (selon Saint Marc 9, 38-43.45.47-48) :

quelques questions et réflexions pour mieux vivre cette semaine,

à la suite de la rencontre dite de la « SYNOPSE » samedi matin à Pugny autour du Père Raymond

Vivre avec Jésus n’empêche pas de reconnaitre le bien que font les autres, car on ne peut pas faire le bien et parler mal de Jésus.

C’est l’Esprit-Saint qui agit dans l’homme et qui accomplit les signes et prononce les paroles qui font le « bien ».

Comment laisses-tu l’Esprit-Saint agir et parler en toi pour ne dire que le « Bien » ?

Que veut nous dire Jésus lorsqu’Il nous demande :

- si ton œil est objet de scandale : arrache-le

- si ton pied…. : coupe-le

-si ta main…. coupe-la ?

Ton œil est fait pour voir le Beau dans ton frère, en toi. Si ton œil est mauvais, tu seras dans le jugement, la condamnation de l’autre

Ta main est faite pour faire le Bien : elle doit être ouverte pour recevoir et donner l’amour, pour partager les dons et les biens que le Seigneur t’a confiés.

Ton pied est fait pour suivre Jésus sur le chemin du Bon, le chemin de la croix : « prends ta croix et suis-moi ».

Si tu choisis toi-même ton chemin pour fuir la croix tu t’égareras dans les méandres de ton « môa ».

Jésus nous demande donc :

- de voir le Beau,

- de faire le Bien : de partager

- d’aller sur le chemin du Bon : de Le suivre comme Marie a suivi l’Agneau partout où Il allait, jusqu’à la croix.

Coupe, arrache tout ce qui ne vient pas de Dieu : - Que ton regard exprime la Foi de ton cœur, - Que ta main exprime la Charité de ton cœur,

- Que ton pied exprime l’Espérance de suivre Jésus pour être comblé de sa Joie.

Tout ce que nous faisons au plus petit, Jésus nous en récompensera en nous faisant participer à son Eucharistie, à sa Croix, à sa Résurrection.

Comment cette semaine vas-tu veiller à ton regard fait pour voir le Beau, à tes mains ouvertes faites pour partager, à tes pieds faits pour aller sur le chemin de l’Amour ?

Tout est possible à Dieu, avec Marie la Toute Pure qui ne voit que le Beau de l’homme, qui partage tout ce qu’Elle a, et qui suit Jésus jusqu’à la croix et à la Gloire du ciel.