C’est l’Amour qui va nous unifier et nous rendre Un dans le Cœur de Dieu, Lui qui veut rassembler son troupeau pour ne faire qu’Un, jusqu’à aller chercher la brebis perdue dans les épines et la ramener tout joyeux à la bergerie.

Nos souffrances et nos joies sont des qualités pour faire l’Unité dans l’Amour.

Partons de nos ressemblances pour nous rassembler comme ne cesse de nous y appeler le Pape François.

Souvenons nous comme il a évoqué les trois œcuménismes:

l’œcuménisme du sang dans la persécution,
l’œcuménisme du pauvre dans le service
et l’œcuménisme de la mission pour l’annonce de l’Evangile.

Lors de la mission des frères au Yemen du Nord, pour que tous les malades puissent être soignés, ils ont rassemblé un anesthésiste russe, deux infirmières indiennes, deux infirmières yémenites et deux médecins français. Après cette journée intense en sortant de la salle d’opération, le médecin russe s’est écrié : « Çà alors, on a pu travailler ensemble avec nos idées différentes ».

C’est le service qui nous rassemble .

Partis plusieurs fois opérer avec un ami médecin retraité et protestant , il leur dit à la fin de cette mission : « Vous m’avez redonné mes 20 ans ».

Une des grandes qualités qui nous conduit l’unité, c’est l’humilité qui nous vient de Marie. Elle nous conduit jusqu’à la Croix. Et là, nous ne pouvons plus juger les personnes que nous rencontrons ou nous enfermer dans nos idées ou traditions.

JESUS nous a demandé une seule chose:
« Aimez vous les uns les autres comme Je vous ai Aimés ».
Aimez vous bien entre vous. Si besoin, demandez pardon. Le pardon est plus fort que l’amour.

Seul JESUS peut nous donner son Cœur et transformer le nôtre dans le Sien qui s’est fait une miette d’amour pour nous donner la vie éternelle.

N’oublions pas que lorsque nous verrons JESUS, il nous posera une seule question :

Qu’est ce que tu as fait pour mes frères ?
J’étais malade et tu es venu me soigner

J’étais seul et tu es venu me visiter.

Aujourd’hui plus que jamais nous avons besoin de lire et relire cet Evangile pour que cet appel de JESUS entre dans notre vie de tous les jours.
L’unité est d’abord une rencontre avec nos frères qui sont dans le besoin ,dans la charité pour leur manifester la tendresse de Dieu et sa miséricorde.

Nos cœurs seront unis à celui de JESUS lorsque nous nous demanderons : « Qu’est ce que je peux faire pour mes frères?

Je ne peux pas aimer Dieu si je n’aime pas mes frères. »

Unissons nos voix pour supplier le Seigneur de nous accorder le don de l’unité et les chemins pour la réaliser.

Nous vous invitons à chanter :

« Donne ta main, donne ta joie

Ne reste pas tout seul

Sur les chemins au fond des bois

On a besoin de toi »