Chers AMIS DU PAS,

En vivant notre aujourd’hui, après cette pandémie, nous avons un mot à la bouche « P A R T A G E R ».
Nous avons peut-être fait des provisions cependant, partageons pour aller plus profond dans notre découverte du partage.
Le Père a partagé sa joie, sa bonté, son amour avec toute l’humanité qui était partie dans le décor.
Et inlassablement, Il est venu chercher les hommes pour redresser l’humanité.
L’homme ne veut penser qu’à soi et se séparer de l’Amour qui le fait vivre. Il a été pris par l’égoïsme. Cela nous tient vraiment « aux tripes ».
Comment sortir de cette situation ?
Dieu vit le même problème que nous parce qu’Il le vit avec nous. Il ne peut pas nous laisser tomber. Il prendra notre condition d’homme et apprendra ce qu’est l’Amour du Papa. Il retrouve la même opposition qu’il y a dans tous les hommes « Et moi ? Et moi ? »
Nous ne pouvons pas résoudre ce problème là. Il est immense. Si chacun cherche une solution à ce « et moi ? Et moi ? » nous ne nous en sortirons jamais.

Alors que faire ?

Ecouter l’Amour du Papa qui est transmis par JESUS.
Apprendre à connaître le Papa par son Fils est déjà une solution.
Dieu ne va pas éliminer le mal. Il en souffre mais il va remplacer « Et moi ? » par « Et nous ? »
JESUS aussi a la même humanité que nous mais son esprit est très différent. Il ne pense qu’à l’Amour. Il nous dira plus tard : « Je vous donne un commandement : « Aimez vous comme Je vous Aime »
Il nous redit souvent « Je ne suis pas venu pour vous condamner mais pour vous sauver ». Et avec cette puissance d’Amour qu’il a pour chacun de nous, il peut nous dire maintenant : « Ce que vous avez fait au plus petit, c’est à Moi que vous l’avez fait ».
Ce que je vous commande, c’est de vous Aimer les uns les autres comme Je vous Aime pour que vous ne fassiez plus qu’Un.
J’étais malade, vous m’avez soigné. Vous m’avez donné à manger ;
Je n’avais pas d’habit, je ne savais pas où loger vous vous êtes occupés de moi. Ce que vous avez fait au plus petit des miens , c ‘est à Moi que vous l’avez fait ;
Voilà la solution ne faire qu’un avec JESUS et le laisser agir avec son amour.
Mes chers amis du P.A.S., vous savez que vous pouvez compter sur ma prière. Je vous confie tous à Maman Marie, qui vous bénit:
Père Raymond-Marie