Chers Amis,
A vous tous qui avez pris la peine de prier pour moi,
Le Seigneur a exaucé vos prières le 25 mars pour la fête de l’Annonciation.
Après quatre jours d’hospitalisation, j’ai pu sortir et reprendre ma vie de tous les jours. J’ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et me préparer à la semaine sainte pour suivre JESUS de près.
Après le baiser de Judas, Jésus se soumet entièrement à tout ce qui vient vers Lui. Complètement abandonné aux événements, Il a dit oui au Père. Il a laissé le démon s’emparer de Lui et le conduire à la Croix à travers des souffrances ignominieuses et terribles.
Aux soldats qui viennent l’arrêter, Il dit seulement: « Si c’est Moi que vous cherchez, laissez partir les autres ».
Ils vont le conduire à la mort, ils vont le conduire à la Croix.
A chaque interrogatoire des chefs juifs ou romains, Il n’a plus rien répondu. Volontairement, pacifiquement, Il a subi toutes les épreuves d’un condamné à mort: flagellation, couronnement d’épines, crucifixion et moqueries…
Jusqu’à porter lui même sa Croix pour aller au calvaire, en tombant plusieurs fois par terre tant Il était épuisé.
Marie reste avec lui.
C’est à ce moment précis que Jésus donne son secret d’amour : Son Pardon.
Il donne aussi Marie comme Mère de tous les hommes, pleine de Miséricorde, pour les pauvres qui l’implorent dans son Paradis.
A cet instant, Il donne tout à Papa. Il lui remet son esprit.
Il accomplit toute la volonté du père.
L’Eglise est née dans ce dernier Cri de JESUS « Père, Abba, entre tes mains, je remets mon esprit »
Je vous remercie pour vos prières qui m’ont permis d’aller mieux très vite. Je pense encore plus à vous dans cette Pâque qui approche.
Priez pour les malades, qui sont seuls, vraiment seuls, dans le silence de l’hôpital.

Que Maman Marie nous fasse enter dans la Joie de Pâques.

Père Raymond-Marie Jaccard