Traffic sur le site

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 1 250
  • Last 7 days: 8 404
  • Last 30 days: 32 069
  • Online now: 3

Le père Rolf nous a fait connaître à Rome, Monseigneur Hnilicka originaire de Tchécoslovaquie…avant la séparation du Pays.
Il était diacre. Il a été arrêté par le KGB à l’arrivée des russes, qui en une nuit se sont emparés de tous les évêques et les ont mis dans un camp de prisonniers. Lui aussi, il a été pris.

Le diacre jésuite lui, avait 24 ans. Son évêque lui a dit qu’il allait l ’ordonner prêtre clandestinement.Quelques semaines plus tard, il le consacrait évêque. Il lui dit : « Tu es jeune et tu pourras te sauver du camp. Tu ordonneras prêtres, des séminaristes et tu consacreras certains prêtres, évêques.C’est lui qui a consacré le futur cardinal de Prague.

Mais il fallait qu’il se sauve du camp.
Des fermières apportaient chaque matin des bidons dz lait. Il dit à l’une d’entre elle de prendre deux bidons et de mettre des vêtements de femmes dans un des deux bidons.
L’Evêque de 24 ans habillé en femme avec son bidon à la main et se glissant au milieu des femmes qui sortaient du camp,  put s’évader facilement.Sa mission était de refaire la hiérarchie dans un pays où tous les évêques étaient prisonniers.Se rendant compte qu’il était certainement suivi par la police russe, il quitta le pays et traversa toutes les frontières européennes, sans passeport ni visa et il arriva à Rome sans encombre.Il alla directement voir le Pape Jean XXIII pour savoir s’il était véritablement Evêque. Le Pape lui répondit : « Tu es vraiment évêque, alors bénis-moi. »

A Rome, il vivait dans un tout petit appartement avec une chapelle minuscule. C’est là que nous avons eu la joie de pouvoir concélébrer l’eucharistie avec lui.Il a accepté très volontiers de venir donner son témoignage à un de nos festivals de l’espérance dans le Jura.

Quelle foi audacieuse de Mgr Hnilicka qui allait faire d’un simple bidon de lait vide un chemin de libération pour toute l’Eglise de Tchécoslovaquie.

C’est l’audace de Pierre qui se traduisait chez Mgr Hnilicka : «  Sur ta Parole je jetterai les filets »