Même si, comme dit Père Raymond les voyages forment la jeunesse et fatiguent la vieillesse, Père Raymond a terminé son confinement par une escale dans la Drôme dans une maison prêtée par des amis, tout près de l’Abbaye Notre Dame de TRIORS.

Il y est pour quelques temps encore.

Il nous dit :

Toute notre vie, tout ce qu’on a fait c’était de l’imprévu. Et encore aujourd’hui avec la rencontre de ce médecin de Nice qui m’a guéri de ces névralgies faciales dont je souffrais depuis dix ans même la nuit.

Ce sont des signes de la Providence.

Comptez sur la Providence.

Ce temps de confinement nous a fait découvrir qu’on ne peut pas tout programmer, tout contrôler.

Je vous bénis.

Père Raymond Marie Jaccard.