Le samedi 2 décembre malgré la neige et le froid, vous étiez 25 à vivre une journée de retraite, de prière avec nous.

Une journée magnifique.

La création était au rendez vous puisque Pugny était sous un manteau blanc de neige.

La journée a commencé par le Veni creator.

Ensuite, un enseignement de Raymond sur l’Immaculée Conception.

L’Immaculée conception est un don gratuit du Papa,

un don permanent.

C’est Marie qui vit en permanence dans le cœur du Père. Personne ne peut l’atteindre surtout pas le démon.

L’ange vient lui annoncer qu’elle sera Maman

pour sauver les hommes pécheurs

qui ont dit « non » à Dieu.

L’ange lui annonce  aussi qu’elle est comblée de grâce.

Marie est la part de Dieu.

Elle participe à tout ce que fait Jesus.

Elle le suit.

Elle est la servante : elle va où il est.

Elle laisse Dieu être Dieu en elle.

Elle écoute la Parole de Jesus et s’en nourrit.

Elle laisse Jesus parler et invite les autres à l’écouter :Cana A la Cène  elle donne son Corps et son Sang

à Jesus pour qu’il  les transforme.

Et à la croix elle suit Jesus pour accomplir sa mission.

Elle se laisse concevoir par JESUS qui dit : « Voici ta Mère ». Elle reçoit le message de JESUS

d’être Maman du monde entier et de tous les hommes pécheurs que nous sommes.

A la Pentecôte, elle reçoit avec les apôtres l’Esprit Saint pour qu’ils partent en mission.

Elle reste avec st Jean pour féconder

tous ceux que st Jean rencontrera.

Elle est la maman de l’Eglise corps et âme,

 l’église visible et invisible.

Immaculée : personne ne  l‘a jamais touchée que l’Amour, Le Père, le Fils et l’Esprit Saint .

Elle demeure en Dieu et la trinité demeure en elle.

Elle est bénie entre toutes les femmes à cause de ses  trois maternités à l’annonciation, à la croix et à la pentecôte.

Immaculée conception, Marie vient du Père.

Elle est créée par le Père. Elle reçoit l’amour du Père

et elle en vit.

C’est un amour qui est fécondé et qui féconde les autres.  Marie reçoit la fécondité du Père du Fils et de l’Esprit.
Sa conception est permanente et féconde à la Croix .

L’immaculée conception c’est un OUI qui dure depuis toujours et pour toujours.

C’est un Oui permanent.

 

Un repas sobre  de jeûne nous a permis d’écouter en silence le sens de la consécration à JESUS par Marie.

La consécration à Marie nous libère de vouloir régler nos problèmes nous–mêmes.

Parce qu’on est donné à Marie et on la laisse faire

elle nous conduit à Jesus qui va lui-même résoudre nos problèmes . Elle va nous conduire au Père à la croix avec tous nos frères pécheurs du monde entier  (frères Jaccard).

« Comprenons bien que le Ciel est la perfection de tout l’être, si bien que la Très Sainte Vierge est mieux que jamais Celle qui garde toutes les paroles dans Son Cœur et communier à Son Cœur, c’est répondre à tout l’amour.

De plus la communion au Cœur de Marie, actuellement, nous unit à tous Ses désirs pour tous les besoins actuels de l’Eglise. Ce n’est pas à nous les petits de préciser. Communions au Cœur de notre Mère, de celle qui porte tous les soucis, et Elle nous entraînera au milieu de la gloire actuelle de Dieu et de besoins actuels de la Sainte Eglise.

Livrons-nous donc à cette communion sans précision de notre part, mais en tout abandon à Son action, qui pourra nous entraîner vers tel mystère ou nous faire prier à telle intention ; mais à vrai dire, la communion dans la nuit de la Foi, abstraction faite de toute conception personnelle et de tout désir, comprend tout et nous permet de réaliser notre mission d’amour et vis-à-vis de Dieu et à l’égard de nos frères. Profiter du contact avec telle misère pour communier à l’immense prière de Marie pour ça et pour tout.

Nous livrer à Marie pour lui procurer la joie maternelle de nous faire du bien en nous communiquant l’amour et en nous entraînant ainsi à aimer Son Divin Fils et ses autres enfants, nos frères.

Le Cœur de Marie est le foyer de l’Amour. Il n’est que de nous y maintenir par la Foi et la confiance, et nous serons embrasés ».

(Père Gabriel Jacquier, « La Vie Mariale, Les Carnets Noirs »)

La journée s’est poursuivie par les confessions et le chapelet animé par le Père Pierre à l’école de la petite Thérèse qui nous a fait contempler la Vierge Immaculée.

Avant de nous quitter , nous avons récité ensemble la consécration à la Vierge Marie du Père Kolbe.

 Merci pour cette magnifique journée !

Les frères sont à Pugny Chatenod et vous souhaitent un bon temps d’Avent.

Voici leur homélie à l’Eucharistie de la communauté.

Le Maître recommande au portier de veiller .

Cet évangile il est tellement vivant qu’on risque de s’endormir !!

Il nous demande de rester éveillé :  Pour qui ? Pourquoi ?

Avec qui ?  Avec quoi ?

Avec ce que nous sommes.

Cet évangile est pour chacun de nous et en même temps pour toute l’Eglise.

QU’EST CE QU’UN VEILLEUR ?

C’est quelqu’un qui est appelé.

S’il est appelé, il faut qu’il soit fidèle à remplir sa mission. Et pour aboutir à quoi ? A des Noces.

 

Car notre Seigneur nous fait veiller pour l’Amour.

Quand Dieu appelle quelqu’un, c’est toujours par Amour. On a affaire à un amoureux. Ce n’est pas veiller pour somnoler. Nous sommes des guetteurs d’amour.

 

DANS L’EUCHARISTIE, JESUS a voulu nous montrer ce qu’est un Veilleur d’Amour. Le Papa l’a envoyé pour veiller sur nous car on est des petites brebis chéries de notre Papa du ciel. Il faut vous rappeler que nous sommes appelés par le Papa. Il nous aime ! Il nous aime ! Il nous aime !

Il veut nous donner une mission : Aller avec lui à la Croix.

A minuit, c’est quand les gardes sont venus l’arrêter. De 4h à 5h ; c’est quand  il sera attaché par les juifs les grands prêtres, battu à mort. A 6h, il sera jugé condamné crucifié pour être couronné d’épines

 

Et voilà pourquoi il faut veiller. Un veilleur, c’est un guetteur. Il veut regarder comment Jésus se présente à lui. il revient non pas comme il est parti.

Il revient avec un Amour total et  définitif . Il vient nous garder éveillé c’est pourquoi il veut qu’on veille avec lui lorsqu’il a été fouetté, condamné…A 6h, il est couronné d’épines. A 7h, il part avec la Croix qu’on lui met sur le dos. On est sûr qu’on le retrouvera si on veille avec lui. Il faut être attentif.

 

Alors, on verra ce Feu d’Amour. Il nous demande de faire un bout de chemin avec lui. Ce sera peut-être quelques secondes, quelques heures, quelques mois… peu importe ! Le but est d’être embrasé d’Amour pour aimer mon frère .

 

Il faudrait revenir de l’adoration avec un cœur brûlant d’amour pour donner de la miséricorde, du pardon, de la tendresse, de la joie  à tous ceux que nous rencontrons. Voilà le veilleur qui s’est approché du Buisson Ardent.

Que nous nous laissions un eu embraser même si nous ne sommes qu’une petite paille ; que nous soyons une petite paille brûlante pour nous approcher de tous nos frères.

 

Demandons à Maman Marie qu’Elle nous embrase pour suivre Jésus pas à pas : que ce soit dans la prière, dans le service, que ce soit à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Regardez ces veilleurs à l’hôpital. Un veilleur est identifié à celui pour qui il veille.

Le guetteur, c’est une présence. Il est présent à celui pour qui il veille. On est tous des veilleurs les uns pour les autres.

Demandons cette grâce à l’Esprit  d’être cette présence d’Amour les uns pour les autres pour que nous puissions être ensemble AVEC JÉSUS des veilleurs d’amour pour le PÈRE.

Je viens de Maaloula de la Syrie.

Et je vous remercie pour votre amour.

Aimer, c’est la nature de Dieu.

Aimer, c’est tout !

Aimer, c’est notre existence pour laquelle nous sommes nés.

Aimer, c’est tout ce qu’on doit faire dans cette vie.

Et c’est notre bataille de pourvoir aimer dans chaque circonstance soit dans les épreuves, soit dans le bien-être, de pouvoir aimer et de savoir aimer.

Je suis content de voir en fait une communauté vivante pas un seulement en nombre. Je suis content de voir aussi des familles, des enfants réunis au nom du Christ. Et c’est le Christ en fait qui fait de nous un seul Corps. Je viens de la Syrie pour voir des amis, pour voir une famille et c’est Jésus-Christ qui nous réunit. Et il crée en nous l’Amour. C’est Jesus qui crée cet Amour en nous et entre nous.

Il y a beaucoup de choses dans cette vie qui fortifient notre amour et aussi il y a des choses utilisées par le diable pour nous tirer de cet Amour . Nous vivons peut-être des  épreuves chez nous en Syrie. Vous aurez aussi peut-être vos épreuves, vos défis . Vous aussi devez connaître ces épreuves et chacun de nous doit trouver la manière de vivre cette bataille que Saint Paul appelle « bataille contre les esprits du mal » pas contre la chair et le sang. Ces esprits du mal essayent partout d’éloigner les gens les uns des autres et aussi d’éloigner les gens de Jésus Christ et de l’Amour. C’est notre bataille à tous !

Quand nous savons qu’il y a des amis qui pensent à nous, cela nous donne de l’espoir. Cela nous donne des forces.

Il y a  peut-être des aides matérielles  qui nous arrivent de votre part mais avec ces aides matérielles sui sont faites par amour, cet amour arrive en forme d’espoir chez nous et c’est pour cela que malgré ces épreuves nous avons l’espérance .

Malgré les épreuves, nous avons la force

et nous avons la joie.

Et nous avons l’amour aussi !

Nous prions aussi pour vous. La France et l’Europe ne sera jamais épargnée par le diable. Je ne dis pas cela pour créer de la peur chez vous. Non, notre Seigneur dit toujours : »Ne craignez jamais ! N’ayez jamais de la peur » Mais on doit toujours être prévoyant. Nous prions pour vous parce que nous savons bien que le diable cherche toujours des trônes ! Et pour cela nous devons tous être prévoyant soit dans le  bien être, soit dans les épreuves, soit dans la vie, soit dans la mort et nous devons toujours aimer. Nous devons toujours demander la grâce d’Aimer. Pas seulement aimer les personnes loin de nous mais aussi aimer les personnes proches de nous. C’est toujours un défi d’aimer et en même temps, la grâce de Dieu nous donne la grâce suffisante d’aimer. Il suffit d’être sincère avec notre Seigneur et  demander la grâce.

L’eucharistie, la prière, l’évangile nous donne cette grâce.

Chers amis, 

Le dernier festival des 11 et 12 novembre à Annecy nous a fait connaître les besoins de l’Eglise en Syrie avec le père Toufic, curé de Maaloula. Nous l’avons écouté avec beaucoup d’intérêt. Nous avons eu la joie de l’accueillir au monastère pendant une semaine. Son message de pardon et d’espérance nous a beaucoup marqué.

« Notre devoir de chrétien en Syrie est d’aimer, aimer nos ennemis. Nos ennemis resteront peut-être nos ennemis mais notre devoir est de les aimer ».

Nous avons voulu le soutenir dans sa volonté de déblayer sa petite ville de Maaloula, de reconstruire les maisons et de remettre en route des petits commerces.

Pour eux le défi est le pardon et l’espérance.

Il nous a rappelé la parole de Jesus dans l’évangile.

Il a beaucoup insisté sur les paroles de l’Evangile : « Soyez prudents comme des serpents et simples comme des colombes ».

Nous avons rencontré un frère très courageux qui a la foi dans la grâce de Dieu. Il rayonne la paix et l’espérance. Il a beaucoup insisté pour nous dire : «  en France, vous passerez par certainement par les mêmes situations à laquelle nous sommes  affrontés. Car Satan veut détruire l’église.

La  foi des chrétiens  dans la Croix de Jesus est  pour nous un témoignage d’endurance et de persévérance jusqu’au Sang.

Avec le père Toufic et la présence de Salam, une jeune syrienne nous avons eu la chance de célébrer le « Notre Père » en araméen :  la langue de Jésus. 

SAMEDI 11 NOVEMBRE :

MESSE À 18H30, ANIMEE AVEC LE PÈRE TOUFIK, LES FRÈRES JACCARD ET PAR LE GROUPE EXO.

REPAS PARTAGÉ, TIRÉ DU SAC, SALLE EN FACE DE L’EGLISE

20H30 : CONCERT DU GROUPE EXO

ADORATION DANS LA NUIT EN INTERCESSION POUR LA PAIX AU PROCHE ORIENT

DIMANCHE 12 NOVEMBRE :

MESSE A 11H00, ANIMEE AVEC LE PERE TOUFIK, LES FRERES JACCARD ET LE GROUPE EXO.

REPAS PARTAGÉ, TIRÉ DU SAC, SALLE EN FACE DE L’EGLISE

14H30 : CONFÉRENCE-TÉMOIGNAGE DU PÈRE TOUFIK EID DE MAALOULA

 
  

NB : Un car partira de Besançon et environs. Merci de prévenir Gabriel Cerutti au 03 81 68 95 26 ou 06 88 56 24 70.

 

Chers amis !

Cette année, le festival des FRÈRES JACCARD sera en faveur des victimes de la guerre en Syrie et spécialement au profit de la ville martyre de Maaloula, une des premières villes touchées par le conflit. 

Le PÈRE TOUFIK curé de cette ville sera le grand témoin de ce festival. 

Le groupe EXO avec son nouveau CD « The way » consacré à la Passion de JESUS animera tout le week end et les célébrations eucharistiques. 

Venez nombreux apporter votre soutien, votre prière pour nos frères victimes de la guerre en Syrie. 

Un grand merci à vous tous. 

Nous vous bénissons. 

Pierre et Raymond Jaccard.

Chers amis, 

A Notre Dame du Laus, nous avons prié pour chacun de vous ainsi qu’à la grotte de Massabielle où nous avons pu passer quelques jours.

Vos deux frères vous bénissent en Elle.

Pères Pierre et Raymond Jaccard.

  

  

                   Père Raymond et Marie Claire                                         Père Pierre et Marie Claire
 
              A la Communauté du Cenaculo                            A la communauté du Cenaculo avec les cochons
 
 
 

Deux cousins savoyards partent le 01 octobre vers l’Inde de Mère Teresa à vélo:

Deux cousins, Augustin et Théophile Rigal, partent vers la date du premier octobre

 Première mission:

La première mission se fera avec l’association « Fraternité en Irak » et aura pour but de soutenir les irakiens réfugiés de la plaine de Ninive à retrouver un emploi. Pour cela Fraternité en Irak soutient la relance entreprises locales qui permettent aux irakiens de redevenir indépendants.
Notre mission sera donc de favoriser ce travail tout en continuant bien sur la mission première de l’association qui est d’être une présence qui aide les minorités en Irak.
Ceci en soutenant dans leurs projets artisans et petits entrepreneurs pour engager la relance économique progressive de la région et permettre le retour des habitants dans la Plaine de Ninive, suite à la libération de la zone. Continuer la lecture

UN GRAND MERCI AUX AMIS DU PAS…

Hier, dans l’après-midi, la machine Hydraform est bien arrivée au Carmel! A gonda na Nzapa! Que Dieu soit loué!

Les opérations de décharge de toutes les pièces – très lourdes! – ont durées presque trois heures avec la collaboration de tous les frères de la communauté… mais enfin la machine des briques est atterrée sur le sol du Carmel. Continuer la lecture