Message du Père Pierre qui nous dit « Je suis le plus heureux des prêtres ».
Père Pierre est rentré au monastère et vit en présence de son Bien Aimé dans le silence d’une cellule de solitude avec Jésus seul. Il nous porte tous dans son cœur et sa prière.
Voici un message de son cœur recueilli ce 22 juin.

Maintenant, ma prière n’est plus la même.

Pour moi, Marie est la toute petite Marie de Bethléem, de Nazareth, du calvaire. Elle ne fait qu’un avec Jésus. Elle est co-rédemptrice. Elle a un cœur maternel et c’est cela qui me séduit. Elle m’aime comme je suis.

Mon Papa du Ciel m’a tout donné. Il m’aime comme je suis. Je m’adresse à lui simplement en lui disant : « Mon petit Papa chéri. Je t’adore. Merci pour tout ce que tu fais pour moi et qui me rend tellement heureux ».

Toi Jésus, tu es tout pour moi, Jésus qui m’aime à la folie, qui a donné jusqu’à la dernière goutte de Sang sont pour moi et qui met autour de moi tout ceux que j’aime, tout ceux qui prient pour moi, et surtout chacun quel qu’il soit, surtout les lépreux et toutes les souffrances de ceux qu’on a rencontré dans notre vie. Et cette présence surtout de Raymond.

Et toi Esprit Saint, viens inonder mon cœur, inonder mon cœur de tous tes dons, le don de la science, le don de la force, le don de l’amour filial, le don de la crainte amoureuse de Dieu. Aide moi à t’aimer encore plus.

Et toi petite Maman chérie, tu es avec ton petit enfant bien-aimé qui est joie.

Merci Saint-Joseph de veiller en permanence sur moi et c’est grâce à toi que je me trouve si heureux maintenant avec Raymond et le père du Laus. C’est non seulement une aide mais c’est un Amour fou que je partage avec vous, avec ma petite sœur Massabielle et ma petite sœur Sylvie.

Merci Saint-Joseph chaque jour j’attends avec impatience la célébration de la messe, pour noyer tout ceux que j’aime dans le  Précieux Sang de Jésus.

J’essaye de vivre un peu dans la journée avec mon Papa du ciel, mon frère bien-aimé Jésus, avec le Saint Esprit et avec la toute petite Marie de Bethléem de Nazareth et je m’offre en silence pour tous les pauvres du monde.

Père Pierre.