Pour nous, chrétiens, Jésus, le Fils du Père, qui a vécu au milieu de nous pendant 33 ans est le modèle de notre vie. Il est Celui que nous découvrons chaque année tout au long de la liturgie. La Liturgie nous aide à regarder, à suivre et à aimer notre « Modèle Unique », Jésus, comme aimait l’appeler le Père de Foucauld.

Nous vivons cette « Grande et Sainte Semaine » (comme disent les Orthodoxes), avec Jésus.

La Semaine Sainte, et spécialement le Triduum Pascal, ce sont les trois diamants du bijou qu’est l’EUCHARISTIE : le JEUDI SAINT, le VENDREDI SAINT, le JOUR DE PÂQUES.

Mais pour se laisser éblouir par ces trois diamants, il est bon de se souvenir de ce que Jésus disait à Saint Angèle de Foligno :

« Ce n’est pas pour rire que je t’ai aimée : j’ai donné tout mon sang pour TOI, je l’ai donné jusqu’à la dernière goutte ! »

PREMIER DIAMANT : le JEUDI SAINT.-

Avec la célébration du Jeudi saint, revient le Lavement des pieds, qui reprend le geste de Jésus envers ses disciples . Le mémorial du dernier repas et de la vie donnée de Jésus Christ pour la vie du monde s’actualise en chaque chrétien en amour-service du frère. L’aspect sacramentel et l’aspect existentiel du dernier Repas ne peuvent être séparésJésus nous fait saisir que l’Essentiel de notre vie est la CHARITE FRATERNELLE.

« Je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns les autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez vous aussi comme j’ai fait pour vous ! »

ET NOUS ? Comment se traduit notre amour fraternel ?

Puis, Jésus prend un repas SACRE avec ses disciples. Il leur donne SON CORPS à manger et SON SANG à boire.

« Si vous ne mangez pas le Corps du Fils de Dieu et si vous ne buvez pas Son Sang, vous n’aurez pas la Vie en vous ».

Une ancienne femme de la rue nous disait un jour « Trois fois par semaine, j’ai besoin de manger le Corps de MON FRERE JESUS »;

ET NOUS ? Quelles sont nos dispositions de cœur quand nous communions ?

DEUXIEME DIAMANT : le VENDREDI SAINT.-

Jésus en Croix : c’est le SOMMET de l’AMOUR .-

  • L’Amour infiniment miséricordieux qui SE DONNE
  • jusqu’à la DERNIERE GOUTTE
  • de récentes découvertes sur le SAINT SUAIRE attestent que Jésus a reçu entre 100 et 120 coups de fouet (le nombre était strictement limité à 40 par la loi hébraïque – mais chez les romains, il n’y avait pas de limite, sauf à ce que le condamné reste capable de porter sa croix.)
  • Jésus a perdu la moitié de son sang

Prenons le temps de contempler Jésus et de méditer les sept paroles qu’Il a dites sur la Croix :

« J’ai soif »

« Voici ton Fils »

« Voici ta Mère »

« Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font »

« Aujourd’hui même tu seras avec moi au Paradis »

« Entre tes mains, je remets mon esprit »

« Tout est consommé ».

NOTRE DIEU VA JUSQU’A LA CROIX ! Quel Mystère

TROISIEME DIAMANT : PÂQUES « Il est ressuscité ! »

Jésus est la Tête, et nous sommes les membres de Son Corps (l’Eglise) :

Si la tête est dans la Gloire : le Corps de Jésus (NOUS) le sommes AUSSI !

C’est un si grand Mystère ! l’éclat des ces trois diamants est si éblouissant à la Lumière de Pâques, que nous sommes comme des chauves-souris : plus la lumière est éblouissante, plus elle nous aveugle.

On ne peut que laisser Dieu nous faire pénétrer ce Mystère d’Amour  dans le silence du cœur et l’ADORATION EUCHARISTIQUE.