Monseigneurs Thien & Danh

Rencontre avec Mgr Joseph Pham Van Thien et Mgr Louis Ha Kim Danh

Les deux Evêques sont dans une résidence surveillée et n’ont pas le droit de sortir. Ils vivent à quelques kilomètres de la léproserie de Saïgon dans laquelle nous travaillons: opérer des lépreux et former des stagiaires prothésistes.

Ils entendent parler de nous et nous invitent à passer un dimanche chez eux. Nous découvrons deux grands Saints. Depuis l’arrivée des Vi et Minh, ils vivent dans cette résidence une vie de prière, de silence et de solitude. Au début du repas, l’un des deux se lève, ouvre la porte-fenêtre qui ouvre sur un tout petit jardin. Il nous dit que cette porte est toujours restée fermée, mais qu’aujourd’hui, à l’occasion de notre venue, il l’ouvre car nous sommes pour eux un signe d’Espérance.

Monseigneur Thien nous dit de revenir souvent les voir. Quelle ne sera pas notre grande surprise de le voir arriver un jour à la léproserie où nous sommes. Avec un beau sourire, il nous dit simplement: «Nous n’avons pas le droit de sortir mais ce matin, le Saint Esprit m’a dit de venir vous aider auprès des lépreux », Il passera toute la journée avec nous et aidera les amputés appareillés à faire leurs premiers pas.

Ce grand Evêque nous a donné un témoignage d’une délicatesse fraternelle qui nous a bouleversés. Les deux nous ont profondément marqués et nous ont aidés à mieux connaître le Vietnam et surtout à aimer tous les Vietnamiens que nous avons rencontrés.