Citant les paroles de Saint André de Crête: « La Gloire du Seigneur c’est la Croix sur laquelle le Christ a été glorifié. C’est la Lumière éclatante de la Gloire du Père, comme Lui même l’a dit, la veille de sa Passion: Maintenant le Fils de l’Homme vient d’être glorifié et Dieu, a été glorifié en Lui; et bientôt Il le glorifiera. Ce qu’Il appelle alors sa Gloire; c’est son élévation sur la Croix. Car la Croix du Christ est alors sa Gloire et son élévation. Il a dit en effet: « Moi, quand j’aurais été élevé de terre, j’attirerais à moi tous les hommes. »

Mais qui trouve-t-on d’abord au pied de la Croix?

À part sa Mère, qui a été transpercé par un glaive de douleur, comme l’annonçait Siméon en sa prophétie, on trouve Jean le disciple qu’il aimait et… des femmes. Ces femmes qui l’avaient suivi partout depuis leur propre guérison. Elles sont les saintes qui assistent à l’Eglise naissante en suivant Jésus partout et en exprimant leur reconnaissance par le service à leur Maître.

Elles permettent aux disciples d’être plus disponibles à leur mission d’évangéliser. Elles deviennent des témoins de l’Amour de Dieu et publient ses merveilles. Elles sont fidèles, au pied de la Croix et …au tombeau vide de la Résurrection.

Elles sont témoins du   PARDON du Christ

Elles sont témoins de l’AMOUR du Christ

Elles sont témoins du  SALUT en la Foi au Christ

C’est alors qu’elles vont à la rencontre des autres pour leur faire rencontrer Dieu pour leur faire écouter Celui qui prêche et annonce le Royaume des Cieux!

Ces femmes deviennent avec Jean et Marie les témoins de l’Eglise naissante.