LA CROIX MARIALE, EUCHARISTIQUE, TRINITAIRE

Cette Croix, sculptée dans la prière est à lire et à relire pour que nous la contemplions et que nous entrions en elle avec toute sa réalité humaine et divine car c’est notre histoire qui se vit là.

La Croix est tout le mystère de l’Amour du PÈRE pour nous ses enfants. Elle a été imposée au Christ par les Juifs mais en réalité , elle est voulue par le PÈRE pour sauver le monde.

Les bourreaux étendent JÉSUS sur la Croix qui est son lit nuptial. MARIE est toute à côté de lui comme dit l’Evangile : « Près de la Croix de JÉSUS, se tenait sa Mère… »
JÉSUS donne son Sang et son Eau pour que Maman puisse engendrer des enfants comme le fait une maman. Car la Croix est un enfantement. Ce Sang qui sort du Cœur de JÉSUS vient de l’Esprit Saint. Nous voyons au-dessus de JÉSUS la colombe. Les rayons d’Amour répandus par l’ESPRIT en haut de la Croix, sortent par ailleurs du Cœur de JÉSUS qui « éclate » d’amour par ses mains, par ses pieds, son côté, par sa tête couronnée d’épines. JÉSUS n’est qu’ Amour.

JÉSUS et MARIE se parlent en silence. Maman dit « oui » à ce nouvel enfantement, comme elle avait dit « oui » à l’enfantement du PÈRE. Maman aura trois maternités. Celle du PÈRE à l’annonciation, celle de JÉSUS ici à la Croix et celle de l’Esprit Saint par le Sang de Jésus à la Pentecôte.

Le bras de MARIE couvre le corps de JÉSUS et s’unit à son offrande. Maman est en état d’offrande de l’amour qu’elle reçoit de JÉSUS.

Le liseré dore qui entoure la Croix représente le PÈRE qui enveloppe entièrement le mystère de la rédemption en prenant MARIE pour l’associer au sacrifice de JÉSUS. Cette amour va rayonner sur tous les hommes par Marie et l’Eglise pour que nous ne fassions plus qu’Un avec Jésus. Car c’est nous tous que cet Amour va faire vivre et à tous qu’il va enlever définitivement les péchés. C’est bien là qu’est le drame et l’enjeu du démon qui voulait tuer Jésus définitivement pour régner en chef sur les hommes. Maintenant, il est sous les pieds de Marie. C’est en elle que se continue le règne de Jésus qui n’aura pas de fin. Cet amour viendra en nous dans toutes nos difficultés. C’est pourquoi il ne faut pas perdre courage dans nos batailles.

Jésus a été dépouillé de tout. Ce dépouillement de Jésus est celui de toute notre humanité. Quand on n’ est plus rien, avec JÉSUS, sur la croix, malade, handicapé, on est là avec JÉSUS et on est recouvert de l’amour du PÈRE Ils ne se séparent jamais. JÉSUS veut passer par la Croix pour arriver au « rien » de l’homme. Ce n’est que quand il est dans ce « rien » que le Père vient le couvrir de son Amour infini : « Tu es mon Fils bien-aimé, en toi, j’ai mis tout mon amour ».

C’est quand nous croyons que nous ne sommes plus rien du tout qu’il est avec nous et nous dit « N’ayez pas peur, Je suis avec vous ». C’est à ce moment-là que l’on peut recevoir enfin son Amour. Le moment le plus important de notre vie, c’est notre mort. Ce n’est pas par les pratiques et nos actions que nous serons sauvés mais par l’Amour de Dieu.

Jésus a voulu prendre un corps en Marie pour nous ressembler car l’homme n’est plus rien. Le démon l’a mis dans la mort. Il est devenu incapable de recevoir l’amour de Dieu. Quand Jésus est dépouillé de tout et n’a plus rien, il donne son dernier souffle, sa dernière goutte de Sang au PÈRE. Et le PÈRE accueille JÉSUS comme son Fils bien-aimé. Il crie comme l’enfant qui vient au monde : «Père , entre tes mains, je remets mon esprit ». C’est dans ce cri que l’homme est né de nouveau, comme le petit enfant bien-aimé du père. C’est de ce cri de vie que l’église est née aussi.

Ce mystère d’amour extraordinaire, cette alliance d’amour unique entre le PÈRE, JÉSUS et L’ESPRIT SAINT est donné par Marie. JÉSUS veut que nous puissions y entrer par l’eucharistie. L’eucharistie est aujourd’hui la présence de Jésus en Croix, l’offrande totale du monde en JÉSUS et MARIE pour le PÈRE. À nous maintenant de continuer avec Marie et l’ESPRIT SAINT cette mission que JÉSUS nous donne de nous remettre entièrement entre les mains du PÈRE.

C’est à l’Eglise de continuer cette mission unique de rassembler les hommes, de rester unis à JESUS en Croix et de rassembler tous les hommes, dans son Amour. En réalité, dans l’Eglise, c’est l’Esprit Saint qui pilote. MARIE est co- pilote. Elle ne sait pas conduire, mais elle sait où elle va.

Chez une grande handicapée, cette Croix a suinté plus de 14 fois pendant que nous célébrions la messe chez elle. Lui il coulait du Coeur de Jésus sur Marie et sur la Croix, en bas sur le bois. Nous avons eu la joie de le contempler souvent. À la 15e messe, Jésus nous a fait comprendre que notre force, c’est l’Esprit Saint dont l’huile est le signe.

Nos actions ne nous conduisent pas au ciel. Nous les offrons au PÈRE. C’est l’Amour du PÈRE qui nous emmène pour toujours avec LUI.

Pour lire la prière à la Croix Pèlerine : cliquez sur la photo