Chers Amis,

En la fête de la visitation le 31 mai, l’hôpital a donné le feu vert pour le rapatriement de Père Pierre.

Bénissons le Seigneur : il  a pu rentrer de Rome ce samedi 2 juin et est hospitalisé à l’hôpital d’Annecy où il est très bien soigné.

Après avoir célébré la messe sur la tombe de Saint Pierre comme tel était son désir le lundi 14 mai, il est tombé dans un coma hépatique le jour même où il devait rencontrer le Pape François. Il s’est réveillé 4 jours plus tard pour la Pentecôte. Il résidait à hôpital Santo Spirito voisin de la place Saint Pierre. 

Le Pape et le père Raymond ont eu la joie de se prendre dans les bras l’un de l’autre. Ce geste a été très parlant. Massabielle lui a présenté un aperçu de notre vie. Il s’est intéressé à regarder les photos de notre vie au milieu des lépreux, des petits polios et des filles mal aimées de la rue. Après avoir béni notre sr Massabielle, il a continué de bénir les autres invités. Nous avons pu concélébrer la messe de la Pentecôte avec le Saint Père grâce à un ami prêtre du Vatican tandis que Pierre enfoui dans son lit dépouillé de tout était une offrande cachée pour nous entraîner sur le chemin radical de la confiance et de l’abandon.  


Nous avons rencontré un père du Cameroun qui peut nous aider pour le petit Robert.

A Tre Fontane, une voiture s’est arrêtée devant nous et une religieuse est venue vers nous avec son oncle qui a vu la Vierge alors qu’il avait 4 ans. Elle est la nièce de Bruno Conchiarolla qui a vu la Vierge avec ses deux petits enfants en 1947. 


On vivait le PAS dans le service, le partage, et beaucoup de prière partout à Rome. Nous nous exhortions mutuellement à ne pas penser mais à nous laisser faire par Dieu. Nous formions une équipe soudée à cause de Père Pierre. Chacun se relayait pour  le veiller toutes les nuits et la journée pour lui donner à manger. Le reste du groupe allait prier la nuit dans les églises de Rome. Votre prière nous a soutenu au cours des ces jours et de ces nuits si intenses.

Un jour à midi nous avons parlé rapidement de notre travail auprès des pauvres. Le papa s’est levé et sans que nous nous en apercevions a payé le repas de tout le groupe.

Merci de continuer de prier pour Père Pierre.

La journée mariale du 10 juin et la journée à Pugny sont maintenues. 

Rendons grâce au Seigneur car il est bon.

Eternel est son AMOUR.