Archives mensuelles : mai 2020

Au moment où « une petite puce » vient couvrir la planète, nous sommes tous effrayés et nous rentrons chacun dans le silence de nos maisons sans plus de relation. Mais au moment où JESUS enverra l’Esprit-Saint aux Apôtres, c’est un cri de joie qui se manifeste dans toutes les langues. JESUS avait demandé aux apôtres de rester à Jérusalem en prière et leur avait promis de leur envoyer la force d’en Haut.

Ce jour-là, l’Esprit saint s’est manifesté sous la forme de langue de feu à chacun des apôtres pour qu’ils puissent parler en d’autres langues que la leur afin que tout le monde les comprenne.

C’est un langage qui n’est pas une confusion mais une diffusion d’amour, une parole de vérité parce qu’elle vient « du dedans ».

Jésus va souvent prier le Père et Il vient nous dire cette Parole de vérité que le Père lui a dite.

Nous la recevons dans la foi.

C’est la joie, la paix et le désir de connaitre encore plus l’Esprit-Saint. IL agit en nous, dans l’Eglise.

Il se manifeste expressément par le sacrement de confirmation.

Cet Esprit qui est descendu en Marie et a déposé en Elle : Jésus le Fils de Dieu.

N’ayons pas peur de prier. L’Esprit dépose aussi en nous la Parole de vérité et nous rend témoins de la miséricorde de notre Papa du ciel.

Belle fête de Pentecôte !

Que ce jour nous fasse sortir de nous pour proclamer la Vérité et la bonne nouvelle de JESUS : Il est ressuscité !

Alleluia. Soyons en les témoins !

Père Raymond-Marie Jaccard

Même si, comme dit Père Raymond les voyages forment la jeunesse et fatiguent la vieillesse, Père Raymond a terminé son confinement par une escale dans la Drôme dans une maison prêtée par des amis, tout près de l’Abbaye Notre Dame de TRIORS.

Il y est pour quelques temps encore.

Il nous dit :

Toute notre vie, tout ce qu’on a fait c’était de l’imprévu. Et encore aujourd’hui avec la rencontre de ce médecin de Nice qui m’a guéri de ces névralgies faciales dont je souffrais depuis dix ans même la nuit.

Ce sont des signes de la Providence.

Comptez sur la Providence.

Ce temps de confinement nous a fait découvrir qu’on ne peut pas tout programmer, tout contrôler.

Je vous bénis.

Père Raymond Marie Jaccard.