Archives mensuelles : novembre 2019

Le 25 novembre 2019
Bonne fête à toutes les Catherine.
Père Raymond en déplacement… Missionnaire de toujours…
Père Raymond accompagné de Sœur Massabielle et des bons soins de Sylvie part à Châteauneuf La Galaure pour une semaine à l’écart. Ils sont là-bas jusqu’au 1er décembre.
Sœur Massabielle en profitera pour travailler paisiblement sur les archives de la vie missionnaire des frères.
Ensuite, à leur retour, départ pour PARIS du 5 au 12 décembre prochains. 

Le père Raymond sera à l’église St Médard de Courtry le samedi 7 décembre de 14h00 à 16h00.

A l’église Stella Matutina de St Cloud le dimanche 8 décembre à 15h30.

Bonne semaine vers l’Avent !

Besoin d’amour avant tout

Chers frères et sœurs, je vous exhorte à chercher, avec chaque personne pauvre que vous rencontrez, ce dont elle a vraiment besoin ; à ne pas vous arrêter à la première nécessité matérielle, mais à découvrir la bonté qui se cache dans le cœur, en vous faisant attentifs à leur culture et à leurs façons de s’exprimer, pour pouvoir entamer un véritable dialogue fraternel. Mettons de côté les divisions qui proviennent de visions idéologiques ou politiques, fixons le regard sur l’essentiel qui n’a pas besoin de beaucoup de mots, mais d’un regard d’amour et d’une main tendue. N’oubliez jamais que « la pire discrimination » dont souffrent les pauvres est le manque d’attention spirituelle ».

Les pauvres ont avant tout besoin de Dieu, de son amour rendu visible par des personnes saintes qui vivent à leur côté, lesquelles, par la simplicité de leur vie, expriment et font émerger la force de l’amour chrétien. Dieu se sert d’innombrables routes et instruments pour atteindre le cœur des personnes. Bien sûr, les pauvres nous approchent aussi parce que nous leur distribuons de la nourriture, mais ce dont ils ont vraiment besoin va au-delà du plat chaud ou du sandwich que nous proposons.

Les pauvres ont besoin de nos mains pour se relever, de nous cœurs pour ressentir à nouveau la chaleur de l’affection, de notre présence pour vaincre la solitude.

Ils ont simplement besoin d’amour.

Père Raymond va bien.
Il vient de passer quelques jours dans la communauté EUCHARISTIEN.
Temps de grâces où durant quatre jours, comme des petites brebis, des personnes ont pu recevoir le sacrement de la réconciliation.
Luc 15 (3-7) » …  Quand il l’a retrouvée, il la prend sur ses épaules, tout joyeux, et, de retour chez lui il rassemble ses amis et ses voisins pour leur dire : « Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !« 
Le DVD de la grande semaine du Père Pierre est arrivé. N’hésitez pas à le commander !
Le temps de l’Avent est proche.
A bientôt !