Archives annuelles : 2019

Message de Père Raymond

A l’heure actuelle, une évangélisation nouvelle est nécessaire pour revenir aux sources.
Les trois points qui me semblent très importants : l’évangile, l’adoration (la messe) et Marie.
En nous créant, le Père nous a fait une très grande grâce. Il nous a donné l’intelligence, la volonté et la mémoire.

Pour couper toute relation d’amour avec Dieu le tentateur a remplacé l’intelligence par la raison, la volonté par la liberté et la mémoire par le « MOI ».
Il veut nous imposer son point de vue pour que l’homme ne soit plus dépendant de Dieu. Depuis bien des années je m’applique à faire passer dans la vie de tous ceux que je rencontre l’espérance en ces trois thérapies:

- la « synopse thérapie» Ce sont les quatre évangiles en parallèle qui se complètent. Chaque évangéliste apporte une nouvelle manière de voir les événements qu’il a vécus avec Jésus.

- l’héliothérapie, Hélio c’est le soleil, la plus belle lumière que l’on puisse adorer : c’est Jésus Hostie qui transforme la petite miette humaine en miette d’Amour.

- la « Mariathérapie » : c’est le chapelet qui est l’évangile de Marie.

Avec des amis, nous faisons un CD qui développe ces trois thérapies pour connaître Jésus et se laisser aimer par lui, et le suivre jusqu’à la Croix et la résurrection. Il paraîtra au mois de Juillet. Vous pourrez vous le procurer à notre adresse, ou en le commandant sur le prochain calendrier.

Si j’ai un testament à donner, c’est celui-là. Je vous le donne humblement, amoureusement et fraternellement en vous disant que Jésus nous aime à la folie.
Il est mort d’amour pour nous et c’est pour cela qu’il nous dit : « je suis la Voie, la Vérité et la Vie ».

Pierre nous a également laissé dans ses dernières semaines un testament comme une passion de Jésus. Le film très émouvant de ces moments uniques est presque fini. (par la suite vous pourrez le commander)

Nous aurons la joie de visionner avec vous ce cadeau, testament de Père Pierre
lors d’une belle rencontre

le Dimanche 29 SEPTEMBRE 2019
à NOTRE DAME DE MYANS.

Nous vous donnerons des précisions mais retenez déjà toute votre journée pour un temps de partage et d’amitié autour de Père Raymond. Pique-nique tiré des sacs.

Au bonheur de retrouver tous les amis !

Votre père Raymond Marie

Dans la montagne, ce n’est pas la même vue qu’en vallée. 

Surtout quand sur cette montagne il y a un foyer de Charité fondé par Marthe Robin à la Flatière.

Pendant une semaine avec Caroline ma nièce, nous avons vécu la semaine sainte comme des pauvres qui ont besoin d’apprendre par la souffrance de Jésus et son Amour miséricordieux.

Marie est toujours présente dans son humilité et sa joie du Magnificat. Mais elle vit encore plus avec nous dans la compassion et la miséricorde qui l’unissent à Jésus sur la Croix. 

Avec Marie, nous nous trouvons comme des petits enfants dans ses bras, ce qui nous aide à dire à Jésus « Comme tu es bon Jésus de nous avoir sauvé du péché et de nous avoir donné ta tendresse infinie ! ». C’est la tendresse que ton papa t’a donnée pour nous et pour tous les hommes sans exception.

Heureusement que nous pouvons te retrouver dans l’adoration tous les jours. C’est là que tu es présent sur la terre comme au ciel.

Que cette Pâque nous ouvre enfin :

- dans le « OUI » de Marie prononcé à l’annonciation

- dans le « OUI » de Jésus à la Croix « Père pardonne leur… Ils ne savent pas qu’on les aime » 

pour qu’enfin nous soyons tous unis en Jésus et Marie pour ne faire qu’un dans la Sainte Trinité et nous aimer tous les uns les autres !

Père Raymond Marie Jaccard.

                        

Nous vous avons annonçons une bonne nouvelle, la création d’un site internet dédié au « Petit Robert » pour la cause de sa béatification.

Il est actuellement en cours de construction. 

Cependant, vous pouvez d’ores et déjà le consulter à l’adresse suivante :

http://www.robert-naoussi.com

Vous trouverez :

- sa biographie : http://www.robert-naoussi.com/biographie

- ses paroles : http://www.robert-naoussi.com/citations/

- des témoignages : http://www.robert-naoussi.com/temoignages

- la neuvaine : http://www.robert-naoussi.com/prieres

- la bande dessinée : http://www.robert-naoussi.com/documents

Et prochainement des vidéos. 

Belle fête de Pâques à chacun !

La Pâque arrive. Nous avons encore une semaine pour ouvrir nos cœurs à la grâce que Jésus va nous donner en abondance.

Plongez-vous dans la miséricorde, le brasier d’Amour à la Croix. Laissez-vous conduire par Maman Marie qui vous donnera en abondance plus que vous n’avez demandé parce que Dieu est le Maître de l’impossible.

Bonne Pâque dans la joie et l’Amour de Jésus et de Marie.

Je serai avec vous tous en retraite à la Flatière (foyer de Charité) la semaine sainte.

Père Raymond Marie Jaccard

13 avril 2109

En 2018, l’association « UN PAS AVEC LES FRERES JACCARD » a financé la construction d’un poulailler, l’achat de poules et d’une broyeuse pour le maïs.

Voici les nouvelles que nous recevons en ce jour du printemps ! Un avenir plein d’espérance…

Merci pour votre générosité qui porte du fruit !

Bonne lecture.  L’équipe du PAS.

Lettre de Sœur Marie-Blanche :

Bien chers amis bonjour,

Je viens par ce message pour vous donner quelques nouvelles de nos projets.

Comme je vous l’avais déjà dit dans un de mes message, nous avons pu acheter la machine pour la fabrication des aliments.

Cette machine fonctionne très bien.

Au niveau de la ferme, nous avons pu réaliser une nouvelle construction à l’aide des revenus de l’ancienne ferme. Nous avons actuellement 3300 têtes. 2200 têtes de votre financement et 1100 têtes de notre revenu. 

C’est vraiment magnifique ! Les femmes et les sœurs sont toutes heureuses.

Nous avons pu embaucher 7 femmes et 3 jeunes filles qui reçoivent chacune un petit salaire lui permettant de prendre en charge sa famille.

Au niveau de l’Association, nous remettons un petite aide de 5000 CFA à 20 femmes chaque mois.

Sœur Marie Blanche. 

.Père Guy Alain en RCA nous dit que grâce à l’aide de l’association les femmes sont en train d’aménager la boutique pour vendre les vêtements qu’elles cousent elles-mêmes et il espère que d’ici Pâques cette boutique sera opérationnelle. Un bel espoir pour toutes ces femmes qui ont appris la couture et pourront enfin vendre leurs créations pour mieux vivre !
_________________________________________________________________________________
Sœur Godelieve que nous aiderons cette année au Rwanda pour du matériel (machines à coudre, matériel de menuiserie et de maçonnerie) pour le Centre de formation qu’elle anime, nous donne des nouvelles. Ci-joint un extrait de sa lettre…
Oui nous sommes face à des situations difficiles. Travailler sur des fonds incertains est un souci
continuel pour moi mais Dieu merci jusqu’aujourd’hui, miraculeusement la divine providence a veillé sur
nous . Merci grandement à vous tous qui nous aidez. Le Rwanda est un pays avec une population très
jeune : en 2016 ;41.53 % avaient entre 0-14 ans, 55.89 % avaient entre 15 et 64 ans tandis que 2.58 % avaient
65 ans et plus.
Merci pour votre humanité, votre générosité et votre solidarité, parce que les jeunes que nous aidons ce
sont les jeunes qui en grande partie sont marqués par une profonde pauvreté et une grande souffrance
mais avec l’effort et la bonne volonté de vouloir s’en sortir.
Comme je vous l’ai déjà dit , ils marchent 3 heures le matin pour venir à l’école, c’est-à-dire qu’ils se lèvent à peu près à 4 h du matin. Ce sont des
jeunes qui mangent quand c’est possible : une fois le soir. Ils ont entre 17 et 25 ans, certains sont
orphelins, d’autres ont papa en prison ou en exil, d’autres vivent avec leurs parents mais avec très peu
de moyens pour les envoyer à l’école « normalement » comme les autres jeunes de leur âge.

Ce sont les jeunes comme tant d’autres, ils font eux aussi partie du futur de la société, donc ils ont
besoin d’être formés avec dignité et respect malgré le chômage qui prend les dimensions inexplicables.
Ils sont là, je suis là avec eux, présence aimante qui les encourage, je sais qu’ils ont bcp de qualités, de
richesses en dormance.
Un métier leur permet de lutter contre les forces négatives de la marginalisation, de la frustration,
et du manque d’estime de soi afin de s’ouvrir à des perspectives
humaines plus satisfaisantes à leur niveau. S’asseoir sur un même banc de l’école et travailler ensemble
permet de bâtir l’unité, la tolérance, la solidarité pour tous. Leur courage et leur persévérance me
défient pour demeurer à leur côté même si cela est très difficile pour moi mais c’est un travail que
j’aime.
Cette année ils sont au nombre de 64 :38 filles et 26 garçons, ils sont repartis dans 4 classes ;il y a 4
encadreurs : 2 dames pour la couture, 2 hommes : l’un pour la maçonnerie et l’autre pour la menuiserie,1
préfet des études, une sœur pour religion-moral, 5personnes qui aident à l’atelier de menuiserie
(ressource de l’école) 2 veilleurs,1 dame du nettoyage, la sœur secrétaire-comptable et moi-
même Directrice. Nous avons fait les démarches pour que le ministère puisse payer notre personnel mais
nous attendons toujours.

Je termine avec ces mots que j’ai mis dans le journal de la congrégation qui m’a demandé un article à
propos de mon école. J’encourage les filles pour qu’elles ne cousent pas seulement les habits mais
réparent aussi le tissu social déchiré par les évènements de 94. Que les maçons ne construisent pas
seulement les maisons mais qu’ils construisent et reconstruisent la société détruite par les évènements
cités plus haut. Quant aux menuisiers, ils sont invités à ne pas seulement faire l’assemblage des pièces pour
les meubles mais aussi rassembler le peuple Rwandais divisé par ce qui s’est passé en 94.

Profonde union de prière.
De tout cœur sr Godelieve. Nos sincères salutations et remerciements aux membres de l’association.

Une cinquantaine de personnes s’est réunie vendredi 22 février à 20h30 autour de GRÉGOIRE + pour entendre la parole du poète Christian Bobin.

Une parole forte, percutante, touchante, dérangeante, vivante ne laissant pas indifférente !

Une satire de la télévision, de nos vies trépidantes, de nos relations superficielles…. De nos enfermements dans des rituels désespérément ennuyeux ….  L’attention fut mise sur l’importance et la simplicité de l’émerveillement, de la joie à vivre dans l’ordinaire, dans l’instant qui s’offre à nous. Un regard attentif et présent sur le réel peut tout transformer !

Nous remercions  vivement l’association UN GESTE EN SOIE qui organisait ce spectacle au profit de « un pas avec les frères Jaccard » pour soutenir le projet de Sœur Godelieve au Rwanda dans son besoin d’achat de machines à coudre.

Merci aux auditeurs pour leur écoute de qualité et pour leur générosité à soutenir ce projet !

Merci à GREGOIRE + d’offrir intégralement  la recette à notre association !

La soirée s’est terminée par un pot qui a permis à chacun un sympathique temps d’échange.

Le bureau.