Archives mensuelles : janvier 2017

Chaque quinze jours, paraîtra sur ce site une histoire que nous avons vécue ici en Savoie depuis les dix années que nous y sommes.

Paraîtra aussi des semences d’amour recueillies et plantées dans nos cœurs tout au long de notre vie missionnaire.

Ces semences nous ont été livrées par des pauvres, des grands malades, des handicapés, des réfugiés.

Ces semences nous ont marquées et nous ont donné la conviction que ceux qui nous les ont données possédaient dans leur cœur des richesses d’amour que nous n’aurions jamais imaginées quand nous les avons rencontrés.

Un grand merci à tous ceux qui nous ont permis d’embellir les jardins de nos cœurs avec des fleurs d’amour.

UNE VRAIE PRÉPARATION AU BAPTÊME

Souvent, nous avons travaillé dans la grande léproserie de Ho Chi Minh (Hanoï).

A notre arrivée, nous avons été surpris par le nombre d’amputés : 15 amputés double et une vingtaine d’amputés d’une jambe. Nos avons demandé au Directeur, ancien officier de l’armée de libération : « Demain, nous aimerions voir tous les amputés ».

Le lendemain à 7 heures, nous nous trouvions devant une foule impressionnante de lépreux amputés assis à même le sol. Avec les futurs stagiaires, nous avons examiné chaque malade pour préparer notre travail d’appareillage.

Il était nécessaire que les patients de cette grande léproserie qui allaient subir une opération d’une ou deux jambes complètement infectées, voient les amputés marcher avec des prothèses. Il aurait été inutile de commencer notre travail par des interventions chirurgicales. Raymond ne pouvait pas proposer une amputation si les anciens amputés continuaient à marcher avec des béquilles ou en fauteuil roulant.

Le troisième lépreux que nous avons examiné avait une trentaine d’années. Il nous a impressionné. Il avait un beau regard. Il était amputé d’une jambe sous le genou. Nous avons pensé que c’est lui qui serait appareillé le premier. Il pourrait se promener dans la léproserie avec sa prothèse sans s’appuyer sur des cannes ou des bâtons. Il a refusé catégoriquement notre ami interprète religieux et a parlé assez longuement avec lui. Nous avons connu la vérité.

Ce lépreux était un des cinq chrétiens du camp de la léproserie. Il a demandé le baptême à notre ami évêque, celui-ci lui a dit : « Je vais t’apporter un petit livre qui s’appelle l’évangile ». Pendant cinq ans, tu le liras et le reliras. Si c’est nécessaire, je t’ apporterai un ou deux au cours de chaque année. Avant de recevoir le baptême, je te poserai deux questions :

Premièrement : Veux–tu devenir chrétien ?

Deuxièmement : Pourquoi, veux-tu le devenir ?

Si tu réponds correctement, alors tu entreras dans la communauté des chrétiens.

Le lépreux en question a dit à notre ami traducteur :

« Parce que je suis chrétien, je veux être comme Jésus. Je veux être appareillé le dernier ».

Quel témoignage merveilleux : on est chrétien pour être comme Jésus. Et pour être comme lui, lis et pratique l’évangile.

Pères Raymond et Pierre Jaccard. 

Vos deux frères Pierre et Raymond vous souhaitent une BELLE ANNEE 2017.

Ils vous présentent leurs meilleurs voeux depuis la petite fraternité de Pugny qui s’agrandit. Une petite soeur lituanienne est venue prêter main forte à Soeur Massabielle. Nous vous envoyons un peu de notre joie et nous prions pour vous nos amis de toujours et d ‘aujourd’hui.

Nous avons rencontré Marie Caroline Shürr à Lourdes. Elle nous a bouleversé et nous vous recommandons son livre « Out of te box ! La joie à roulettes« 

« Pour Marie-Caroline Schürr, professeur d’anglais de 31 ans débordante de vie, tout va « comme sur des roulettes »! Celles de sa « Ferrari » (150kg, une nuit de recharge pour les batteries et 10km/h en pointe) : un fauteuil roulant en fait. Un moyen de déplacement qui ne l’a pas empêchée de skier, de pratiquer des sports nautiques, de voyager dans le monde et d’être un modèle de foi, de patience et de volonté pour beaucoup. Comment peut-elle rayonner de joie, malgré les nombreuses contraintes causées par sa fibromatose hyaline juvénile, sa maladie orpheline ? Elle vient de l’écrire dans « Out of the box ! La joie à roulettes », aux Editions du Jubilé : « « j´ai choisi de vivre avec le Christ! » » (Source : www.ktotv.com).

Pour lire un extrait de son ouvrage : cliquer ici

Pour visionner son témoignage sur Kto « la vulnérabilité est une force » : cliquer ici