Archives annuelles : 2014

Le Samedi 29 novembre 2014, les membres actifs de l’Association ,

« Un Pas avec les Frères Jaccard « se sont rencontrés au Monastère de Bethléem de Pugny Chatenod.

De nouveaux membres nous ont rejoint  dans l’Association, à cette occasion une journée fraternelle nous a réuni au cours de laquelle nous ont écouté LES FRERES et nous faire partager ce que représente LE P.A.S et les différents projets en cours… Si vous désirez rejoindre notre équipe pleine de dynamisme, n’hésitez pas à nous contacter et partager vos idées pour que Jésus touche d’autres personnes à travers la vie et la mission des deux frères.

Certains se sont engagés depuis quelques années , d’autres depuis quelques mois.

Ce temps convivial a répondu à une demande de chacun.

Le partage des tâches nombreuses s’est fait au courant de l’après-midi.

Les Frères Jaccard nous ont exprimé combien ils tenaient à maintenir un esprit au sein des associations : « un Pas avec les frères Jaccard » et « En Visitation avec les Frères Jaccard ».

Ils nous ont transmis quelques pistes de réflexions et d’encouragement à conserver un charisme comme un élan, une invitation missionnaire :

                 -Créer des liens 

Les frères Pierre et Raymond nous expliquent leur façon de faire :

« On fait avec et on fait faire » comme pour les prothèses, chez les lépreux :apprendre à faire pour qu’à leur tour ils fassent pour eux et ensuite avec les autres lépreux .

L’autre devient un Frère .

Ne jamais donner sans recevoir pour remettre « l’homme debout »lui laisser reprendre sa dignité sa liberté !

Comme avec cette lépreuse qui ne pouvait se soigner : « vas ramasser les papiers dans la cour et on te donnera ce qu’il faut pour acheter ta prothèse »

Pour nous au sein des associations , nous sommes entraînés à vivre la mission de continuer l’œuvre, laissons- nous porter par nos différences pour laisser la créativité de chacun ;tissons ces liens par les actions communes et en laissant à chacun donner ce qu’il peut en s’encourageant à faire son petit possible de tout cœur .cet apprentissage devrait nous apprendre de ne pas parler de l’autre en critiquant son « faire » mais à lui en parler à lui afin que le « petit-possible »devienne la « perle » du collier monté ensemble.

Vivre en fraternité comme nous le montrent les Pères Pierre et Raymond : tout est possible avec Dieu, de Frères de sang ils sont devenus Frères en Christ par Maman Marie !

Cette grande « couverture patchwork » d’hommes et de femmes de bonne volonté peut attirer d’autres à « tricoter »l’ouvrage !

-Ecouter ceux que nous rencontrons et qui nous enrichissent

« Nous avons plus reçu que nous avons donné  dit Père Pierre,

Hein ! Raymond « quelle merveilleuse vie nous avons eu ! » encore bien-sûr aujourd’hui avec les uns et les autres au RER,

R : rencontrer

E : écouter

R : restauration

Ce lieu où chacun se sent unique et se sent assez important pour s’engager au PAS !

Les Frères Pierre et Raymond nous invitent à s’écouter car la créativité est en chacun et c’est là la Joie !

-Laisser Dieu faire en nous , nécessité d’une vie de prière et surtout d’Adoration

« Je L’avise et Il m’avise » disait notre cher Curé d’Ars

Les frères nous donnent le sens de la prière comme « une demande à devenir missionnaire »dit Père Raymond mais aussi Père Pierre, tous deux nous disent , « nous n’avons rien fait sans nous tourner vers Notre Père, par la prière, l’adoration» pour lui demander ce qu’Il attendait de nous ?

Alors ,nous engagés dans des associations, nous entendons, oh ! combien ce n’est pas à la force de « nos petits bras »que nous arriverons mais seulement en se tournant aussi vers  Notre Père !

Vers La Croix par notre Maman Marie pour nous faire entrer dans cette grande Fratrie d’enfants de Dieu ; le Don de Jésus qui a racheté tous nos péchés et nous engage à ne pas avoir peur de donner à notre tour à nos frères plus pauvres car son Royaume est au milieu d’eux…

Les frères Pierre et Raymond nous entrainent à cette Confiance car nous sommes aimés .

Leur rayonnement nous confirme cette Voie : la Voie du Bonheur de donner et de recevoir au centuple….

Leur Joie  de vivre , l’enthousiasme, l’émerveillement à chaque rencontre sont comme des lanternes pour nous guider Pas à Pas sur ce Chemin :

P : partager, prier et pardonner

A : aider, aimer, adorer

S : servir , silence, sacrifice

*nous comprenons aussi au cours des récits de leurs rencontres que le Seigneur nous aime tous et qu’Il veut racheter par la croix le plus grand nombre et cela se mesure par le temps et l’énergie non « comptés » des Pères, cela continue au RER ,à la sortie des offices ,par l’accueil les bras ouverts des Frères à tous les paroissiens venus se recueillir.

Alors, ayons les bras ouverts.

Vous trouverez sur KTO le 18 novembre 2014 à l’émission la source 6’10 quelques passages  de la grande journée de solidarité pour les minorités d’Irak que le PAS  a organisé à >Annecy à l’Eglise Sainte Bernadette. Vous avez été très nombreux à répondre à l’invitation (mille personnes) et très généreux pour soutenir la petite Association Fraternité en Irak qui s’est  engagée à apporter des vêtements chauds aux enfants des 300 000 réfugiés qui sont sous les tentes au nord de l’Irak. Nous avons récolté plus de 7000 euros.
Après un magnifique récital au piano de François René Duchable, récital soutenu par des visages de nos frères et soeurs irakiens, le père Muhannad al Tawil nous a fait mieux connaître la situation. Après la messe célébrée avec nos deux frères Pierre et Raymond, Daniel facerias nous a chanté son CD sur les chrétiens d’Orient: « gardien de ton frère « .
MERCI ENCORE A TOUS LES PARTICIPANTS DE CETTE MAGNIFIQUE JOURNEE.

                      

En partenariat avec l’association « Fraternité en irak », une journée de mobilisation pour soutenir les minorités d’Irak, a eu lieu le 15 Novembre 2014 à Annecy.
Le but de cette journée est de récolter des fonds pour mener à bien l’opération « hiver à Ninive » et d’autres projets d’urgence menés par  Fraternité en Irak.
Depuis le mois d’août ce sont près de 120 000 irakiens qui ont du fuir leur village sous la menace des terroristes de l’organisation « Etat Islamique ».
Après avoir affronté sous des tentes les fortes chaleurs de cet été , ils vont devoir faire face aux rigueurs de l’hiver.
Pour affronter des températures qui peuvent avoisiner les 0 degrés dans le Nord de l’Irak il est urgent de faire parvenir à ces populations des vêtements chauds à commencer par les enfants.
Avec seulement 5 euros il est possible d’habiller un enfant !!!!!
Parmi les réalisations de Fraternité en Irak il y a également le soutien d’une clinique accueillant entre 400 et 600 réfugiés par jour.
Cette association a déjà fait parvenir près de 10 tonnes de médicaments et compléments alimentaires aux populations irakiennes.
Pour en savoir plus sur la mission et les projets de Fraternité en Irak n’hésitez pas à consulter leur site internet.

L’Esprit Saint, c’est la PAIX en PERSONNE.-
Cette paix de Jésus est un grand cadeau. C’est une paix définitive ! Personne ne peut retirer l’Esprit Saint de notre cœur » Il y a nécessité de protéger cette paix qui « se reçoit comme un enfant reçoit un cadeau, sans condition, à cœur ouvert
». ( Homélie matinale à Sainte Marthe – 20 mai 2014 source : News.va)

Prière du pape pour la paix en Terre Sainte

« Nous avons essayé tant de fois et durant tant d’années de résoudre nos conflits avec nos forces et aussi avec nos armes ; tant de moments d’hostilité et d’obscurité ; tant de sang versé ; tant de vies brisées, tant d’espérances ensevelies… Mais nos efforts ont été vains. A présent, Seigneur, aide-nous Toi ! Donne-nous Toi la paix, enseigne-nous Toi la paix, guide-nous Toi vers la paix. Ouvre nos yeux et nos cœurs et donne-nous le courage de dire : ‘‘plus jamais la guerre’’ ; ‘‘avec la guerre tout est détruit !’’. Infuse en nous le courage d’accomplir des gestes concrets pour construire la paix. Seigneur, Dieu d’Abraham et des Prophètes, Dieu Amour qui nous a créés et nous appelle à vivre en frères, donne-nous la force d’être chaque jour des artisans de paix ; donne-nous la capacité de regarder avec bienveillance tous les frères que nous rencontrons sur notre chemin. Rends-nous disponibles à écouter le cri de nos concitoyens qui nous demandent de transformer nos armes en instruments de paix, nos peurs en confiance et nos tensions en pardon. Maintiens allumée en nous la flamme de l’espérance pour accomplir avec une patiente persévérance des choix de dialogue et de réconciliation, afin que vainque finalement la paix. Et que du cœur de chaque homme soient bannis ces mots : division, haine, guerre ! Seigneur, désarme la langue et les mains, renouvelle les cœurs et les esprits, pour que la parole qui nous fait nous rencontrer soit toujours « frère », et que le style de notre vie devienne : shalom, paix, salam ! Amen. »

Le  Carême, c’est : « le chemin du Peuple de Dieu vers Pâques, un chemin de conversion, de lutte contre le mal avec les armes de la prière, du jeûne, de la miséricorde ». (Angélus Pape François, 2 mars 2014)

« Ce que vous faites aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites »

(Evangile Matthieu, chap. 25)

Pour découvrir la PROPOSITION de PARTAGE de CARÊME des Frères JACCARD cliquer sur le lien

vers la rubrique « Le P.A.S », sous rubrique : « Les projets en cours ».

 

L’angélus récité trois fois par jour nous rappelle la réalité et l’efficacité toujours actuelle du mystère de l’Incarnation et de la Rédemption  qui restaure toute chose et l ’ »Ave Maria  »  prolonge jusqu’à la fin des temps l’écho libérateur du message de l’ange.

Prière de l’Angélus ICI

Méditation des Frères sur le Mystère de l’Annonciation  

L’Annonciation est le plus grand des mystères que l’homme a reçu de la part de Dieu. Il envoie un message d’Amour à cette petite fille de Nazareth, un village perdu dans la montagne qui servait de refuge aux repris de justice. 

L’ange la salue en l’appelant « comblée de grâce, océan de joie ». Il lui annonce que le Seigneur est avec elle.  C’est le signe qu’il lui demande une très grande mission et qu’il sera toujours avec elle pour la réaliser. Marie, la Vierge Marie, est bouleversée et troublée car elle se rappelle que le démon a transformé la grâce d’Eve en révolte contre Dieu. Et c’est Lui Dieu qui fait le premier pas pour refaire sa création par celle qui a été la plus faible.

Maintenant, elle peut entendre la voix de Dieu en l’accueillant de tout son cœur car Dieu l’a faite Immaculée dès sa conception. Personne d’autre ne l’a touchée que Dieu  et surtout pas le démon. Elle ne s’est jamais laissée séduire par une autre proposition que celle de l’’Amour de Dieu étant toute accueillante à son message, message qu’elle accueille en toute humilité. C’est cela qui va changer le monde.

L’ange lui dit « ne crains pas Marie, tu as trouvé grâce auprès de Dieu : tu concevras et enfanteras un Fils. Tu l’appelleras Jésus. Il sera grand. Il sera appelé Fils du Très haut ; Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père et son règne n’aura pas de fin ». Marie pose la question à l’ange : « Comment cela se fera-t-il? Je ne connais pas d’homme capable de me donner un enfant de Dieu.

L’ange répond et lui dit :« C’est l’Esprit saint qui viendra sur toi avec la puissance de son Amour et de sa Miséricorde. C’est pour cela que l’enfant sera saint et appelé Fils de Dieu.  Il sera le fruit de l’Esprit Saint. Regarde Elisabeth ta parente qui était stérile. L’ange lui annonce que rien n’est impossible à Dieu.

Nous sommes le rien et Dieu est Tout mais maintenant Dieu vient habiter le rien pour que le rien devienne Tout. Voilà le plus grand des mystères.

Continuer la lecture

Je sais par expérience que Saint Joseph nous secourt en tout. Comme si Notre Seigneur voulait faire voir que, de même qu’Il lui était soumis sur la terre parce qu’il lui tenait lieu de père et en portait le nom, Il ne peut, dans le Ciel, rien lui refuser … Je ne me souviens point de lui avoir rien demandé le jour de sa fête, que je ne l’aie obtenu (Sainte Thérèse d’Avila)

Lettre ouverte du P.A.S à Saint Joseph d’après un de ses membres, au nom de tous !

Comme tout bon Papa, Saint Joseph, tu adorais Jésus-tout-petit dans tes bras :
aide-nous à entrer dans l’Esprit d’Adoration véritable de Jésus « tout-petit » dans l’Eucharistie.
Que notre service ne reste jamais purement matériel mais aussi et surtout
un service de prière et d’offrande, humbles et  fidèles au quotidien.

Cher St Joseph,
 Nous te remercions pour toutes les grâces reçues lors de l’année écoulée où les difficultés économiques ont marqué la vie de beaucoup.
Sûrs de la puissance de ton intercession et de celle de Maman Marie nous nous tournons encore vers vous avec une profonde confiance.
Merci St Joseph pour toutes les rencontres que nous ne pourrions pas énumérer ici au risque d’en oublier et qui nous ont permis de développer notre activité de façon merveilleuse, toujours appuyés sur la Providence inépuisable de notre Père du Ciel.
Au cours de cette nouvelle année, nous te supplions de nous aider à bien cerner et cibler nos activités afin qu’elles demeurent un support vrai, efficace et stable pour les Mal-Aimées de la rue dans tous les pays où  les Sœurs Adoratrices s’occupent d’elles.
Qu’en Chine, les lépreux soient bien soignés dans l’esprit du travail des Frères Jaccard : l’aide aux plus pauvres parmi les pauvres pour les remettre « debout » dans tous les sens du terme.
D’avance nous te remercions pour toutes les grâces que tu nous obtiendras pour continuer de suivre les pas des Frères Jaccard sur leur longue route de service et d’amour. Dans ton amour de Père, anticipe pour nous les grâces matérielles et spirituelles dont nous aurons besoin et intercède auprès de ton fils adoptif, Jésus, notre frère au Cœur infiniment miséricordieux.

Saint Joseph, bénis-nous !

Amen

 

 

Saint Joseph,

Educateur de Jésus au côté de la Vierge Marie,

Pour nous, continue ton œuvre de formation.

Toi, le charpentier de Nazareth,

Apprends-nous à refuser l’avarice, l’envie et la paresse

Pour demeurer dans la justice et la pauvreté.

Continuer la lecture

Avant la messe dans la chambre d’hôpital ce mardi

Le Père Pierre a quitté l’hôpital où il a été opéré à Lyon d’un pontage artériel il y a quinze jours et il se porte à merveille ! Il est maintenant en « rééducation » (cardiaque !) dans un centre spécialisé pour deux à trois semaines. Il s’y trouve fort bien et admire le travail et le sourire de tous les soignants qui l’entourent ! Il salue chaleureusement tous les amis qui s’inquiètent ou se sont inquiétés à son sujet et remercie tous ceux qui  ont pris de ses nouvelles et ont prié pour sa santé.

De tout cœur il vous redit « Merci ! Merci » !

1ère séance d’entraînement pour le Marathon de New York !  
et le réconfort !

Puis, toujours ensemble : la pause après l’effort !